Voyageurs

Voyager en train, c’est suspendre le temps. Un temps rythmé par les arrêts et les départs et le coup d’œil sur la grande horloge des gares. Le voyage en train est un moment de partage, un instant rare pour lier conversation avec ses voisins, pour s’assoupir, bercé par le ronronnement du train, rêver, lire ou pianoter sur son téléphone portable, laisser ses pensées vagabonder en regardant défiler le paysage. L’œil s’habitue peu à peu à la vitesse, comme hypnotisé par la vue panoramique qui s’éloigne à chaque seconde en un long traveling de cinéma. Le voyageur, bien au chaud dans son compartiment, a choisi son coin – fenêtre ou couloir – et observe la vie dans les campagnes traversées, regarde les travailleurs dans les champs, les enfants sautillant dans une cour d’école, les passants curieux. Il est spectateur du monde.

La stratégie commerciale voyageurs de l’ONCF a été entièrement revue : des horaires cadencés pour faciliter la mémorisation et une optimisation des délais de correspondance ; de nouvelles rames tout confort et des formules d’abonnement avantageuses pour des trajets quotidiens, un train-hôtel pour les longs trajets de nuit de Casablanca à Oujda, et des trains couchettes et wagons-lits sur Nador.
Les guichets de gare restent le lieu de vente le plus classique. Leurs effectifs sont renforcés lors des périodes de pointe, notamment les fêtes religieuses. Pour faciliter la vente des billets, des automates fonctionnant 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ont été mis récemment à la disposition des voyageurs en gare. Par ailleurs, les contrôleurs sont équipés d’un terminal de vente électronique portable, qui permet l’achat des billets à bord des trains. La billetterie en ligne est effective depuis 2015, et la consultation des horaires et des tarifs sur mobile facilitée.

image

VOYAGEURS

La satisfaction du voyageur et la qualité de services, un enjeu prioritaire pour l’ONCF, qui a transformé la culture des cheminots, autrefois davantage tournés vers un fonctionnement technique. Obtenir une réservation rapidement, prendre son billet dans un distributeur automatique, trouver un train propre, climatisé, bien éclairé, le voir partir à l’heure… Voilà ce qu’attendent les voyageurs qui montent à bord d’un train. Ces services font tout l’agrément du voyage. Depuis quinze ans, l’ONCF s’applique à rendre les trains plaisants, à impliquer et à informer les voyageurs. Plusieurs centaines d’agents, dont certains issus de sociétés extérieures spécialisées, sont affectés au nettoyage des gares et des trains. Les campagnes de sensibilisation ont donné des résultats très positifs, et font évoluer les comportements. L’image de la gare s’est elle aussi transformée grâce aux efforts quotidiennement déployés pour informer le voyageur par un téléaffichage précis, le renseigner, et éviter ainsi les files d’attente aux guichets. Pour mieux comprendre les besoins du voyageur et y répondre, ses attentes sont régulièrement mesurées et quantifiées par le biais d’enquêtes de satisfaction ou de questionnaires.

image

LE TRAIN HOTEL

Quarante millions ! C’est le nombre de voyageurs que l’ONCF transporte aujourd’hui. Avec l’ouverture de la ligne à grande vitesse, elle compte drainer rapidement près de 6 millions de voyageurs entre Tanger et Casablanca, au lieu des 2 millions transportés actuellement.
L’entreprise opère un travail en profondeur pour rendre le train accessible à tous et inciter les automobilistes à se détourner de la voiture au profit du train. Elle leur offre aujourd’hui une politique tarifaire intéressante, adaptée aux jeunes, aux seniors, aux familles, et, prochainement, des tarifs variables en fonction des périodes de voyage choisies et des dates de réservation. À terme, 133 millions de passagers sont prévus sur l’ensemble du réseau ONCF.

[ZOOM] : Le digital arrive à grands pas

Outil indispensable pour le voyageur d’aujourd’hui, il est au cœur de l’activité commerciale de l’ONCF. Sur le site internet de l’entreprise, les voyageurs peuvent désormais organiser leur voyage en train – puis en autocar avec Supratours – et acheter des billets en ligne. À court terme, ce site permettra aux clients d’organiser l’ensemble de leur voyage, jusqu’à la réservation d’hôtels, la location de voitures et autres prestations… Via leur smartphone, leur ordinateur ou leur tablette, ils ont accès aussi à toutes les informations sur leur train en temps réel. De plus, un centre de relations clients est également à leur disposition pour leur offrir à distance tous les services disponibles dans les gares.

Screenshot
Screenshot

[ZOOM] : Le train-hôtel, un concept innovant.

Né en 2008, il part tous les soirs de Casablanca pour arriver à Oujda à 7 heures du matin. Dix heures de train, une bonne nuit de sommeil et un confort certain, puisque chaque compartiment est doté d’un lavabo, d’un kit de bienvenue avec tout le nécessaire pour la nuit et de journaux. Constitué uniquement de places lits et couchettes, ce train offre plusieurs niveaux de confort : des couchettes quatre places aux compartiments lits « single ».



  • En quinze ans

    Nombre de trains par jour :
    de 90 à 215, soit +139%

    Nombre de places offertes :
    de 15 700 000 à 37 400 000, +138%

    Trafic moyen par jour :
    de 35 600 à 110 000, +209%

    Trafic en pointe :
    de 50 000 à 154 000, +208%

  • Galerie


image
  • « Nous sommes dans un gigantesque vestibule par lequel des millions de gens affluent vers la grande ville et se répandent en dehors d'elle. En une minute, cet espace accueille des milliers d'hommes, pour les disperser dans toutes les directions à la minute suivante. »

    Richard Lucae
    Auteur allemand, décrivant une gare en 1869.