LIGNE

La ligne, courbe ou rectiligne, épouse la terre. Elle trace son sillon dans le paysage, inspire la rigueur, la volonté, la droiture, l’infini. Sur une carte, la ligne est un tracé d’un point à un autre, sur le terrain, elle forme un tronçon à deux extrémités. À voie unique, à double voie, les lignes du réseau marocain relient Marrakech à Oujda. Sur cette dorsale sud-est, des ramifications s’échappent, desservant Tanger, Safi, El Jadida, l’aéroport Mohammed V, Oued Zem, Nador, et, à l’extrême est, Bouarfa. L’ensemble du réseau parcourt 2 110 kilomètres. Depuis la première ligne construite au Maroc en 1916, le réseau ferroviaire s’est considérablement agrandi. De nouvelles voies, de nouvelles lignes et, fleuron du réseau, la Ligne à Grande Vitesse Tanger-Casablanca. La liaison qui relie Kénitra-Rabat-Casablanca est un point nodal entre le nord, l’est et le sud. S’y concentre près de 75 % du trafic national !

Depuis quinze ans, de grands investissements ont été réalisés pour améliorer la capacité du réseau et augmenter la fréquence des trains : en 2006, doublement des voies entre Nouaceur et Jorf Lasfar (102 kilomètres) pour le trafic phosphatier ainsi que pour les trains navette rapide entre Casablanca et El Jadida ; en 2007, doublement des voies entre Meknès et Fès (57 kilomètres), et en 2008, entre Sidi El Aidi et Settat (14 kilomètres). Dans cette logique d’efficacité, la construction d’un raccourci entre Sidi Yahya el Gharb et Mechra Bel Ksiri, d’une longueur de 45 kilomètres, permet d’éviter la jonction réalisée autrefois à Sidi Kacem, et de réduire le temps de parcours entre Casablanca et Tanger d’une heure ! Pour faire face au développement du trafic, le triplement de l’axe Kénitra-Casablanca (148 kilomètres) et le doublement complet de la voie entre Settat et Marrakech (140 kilomètres) sont en cours.

image

LES NOUVELLES LIGNES TANGER MED

De nouvelles lignes pour le nord du Royaume. L’inauguration en 2009 des deux lignes Tanger-Port Tanger Med et Taourirt-Nador a permis de dynamiser l’activité socio-économique de la région nord et de l’Oriental en desservant deux ports majeurs du pays pour le commerce international. La ligne Tanger-Port Tanger Med sinue à travers une zone montagneuse très accidentée, soumise aux aléas climatiques de la région et aux risques de glissement de terrain. Étirée sur 45 kilomètres, elle saute de ponts-rails en viaducs, traverse des ponts-routes et des tunnels. Elle est dédiée au fret et aux voyageurs en partance pour l’Europe ou fraîchement débarqués par bateau. De la gare intermodale, des trains partent pour le sud du pays. La ligne est un chef-d’œuvre de technicité : en fonction du ravinement, les pentes sont plantées de végétaux, recouvertes d’un géotextile qui retient la terre tout en laissant passer l’eau ou solidement maintenues par des murets en pierre ou en béton. La ligne Taourirt-Nador dessert principalement les régions minières, le port de Beni Enzar, le quartier industriel de Nador, la cimenterie d’Holcim et le complexe sidérurgique Sonasid. Elle valorise l’Oriental et relie le port de Nador à l’arrière-pays pour un meilleur développement socio-économique de la région. Sept nouvelles gares jalonnent le parcours.

Supratours, quand la route prolonge le rail. La filiale transport de l’ONCF est un relais du rail lorsque la ligne s’arrête. Elle dessert en autocar plusieurs villes du Royaume, là où le réseau ferré n’existe pas encore : de Marrakech jusqu’à la frontière mauritanienne, vers Ouarzazate, vers Zagora ou Er-Rachidia. Des correspondances avec les trains sont assurées en fonction de la demande, avec un billet unique de bout en bout.


  • En quinze ans

    Longueur du réseau ferré : 1 907 km de lignes (2000), à 2 110 km en 2015, soit 203 km de nouvelles lignes.

    456 km de voies nouvelles ont été créées pour les doublements.

    Augmentation du nombre annuel de voyageurs par ligne :
    > Rabat-Casa : de 6 300 000 à 11 400 000 ;
    > Fès : de 3 600 000 à 9 400 000 ;
    > Marrakech : de 2 500 000 à 3 400 000 ;
    > Tanger : de 1 500 000 à 4 400 000.

    Supratours :
    > 110 autocars de dernière génération
    > 60 agences de voyage

  • Galerie