Cheminots

Les cheminots partagent une passion, une culture et un esprit commun. Ils appartiennent d’abord à une famille, celle du rail. Rigoureux, discipliné, volontaire, le cheminot est solidaire envers ses pairs et tous ceux qui ont besoin de lui. Son métier ne laisse pas de place à l’approximation, ni à la fantaisie.

Un cheminot sait s’adapter à toutes les situations. Tous les jours, il doit satisfaire les voyageurs, les clients, et, en cas d’incident, gérer des situations perturbées. « Impossible » est un mot qui ne fait pas partie de son vocabulaire. Il doit toujours trouver une solution à une situation délicate. Il ne connaît pas la routine. Il vit son métier, passionnément.

Place à la culture d’équipe, mais aussi à la performance individuelle. 7 864 cheminots font partie de l’ONCF aujourd’hui. Ils sont évalués en fonction de leur efficacité opérationnelle, suivent des formations continues et passent des tests d’aptitude réguliers. Leur système de rémunération est lié non plus à l’ancienneté, mais à leur contribution aux résultats de l’entreprise. L’environnement de travail du cheminot – outils de communication, conditions et lieux de travail – a été valorisé ; lui aussi profite à plein de l’évolution du domaine ferroviaire. La modernisation du système de gestion des ressources humaines s’est faite en douceur. Elle a permis, en quelques années, d’améliorer la productivité et de renforcer le rôle du management, à l’écoute de ses collaborateurs.

image

MAINTENANCE QUOTIDIENNE

Des valeurs partagées. L’expertise des cheminots est reconnue. En 2005, a eu lieu la première convention de cadres de toute l’histoire de l’ONCF. Le thème : communiquer sur la vision de l’entreprise, les réalisations et les chantiers en cours, laisser la parole à tous et définir des orientations stratégiques ensemble. Cette convention a permis de construire un projet d’entreprise et de définir ce qui lie les hommes et les femmes de l’entreprise : leurs valeurs. En tête, la Sécurité, indispensable au quotidien; puis l’Engagement, au service du citoyen, la Transparence, requise pour la bonne gouvernance de l’entreprise, la Rigueur, avec la responsabilité des vies humaines transportées, et enfin l’Excellence, pour servir l’ambition.



[ZOOM]

Améliorations des conditions de travail, protection de la santé de ses collaborateurs… l’ONCF multiplie les initiatives internes. L’entreprise a choisi pour ses employés de favoriser des espaces sains non fumeurs. Elle a engagé des campagnes d’information et de sensibilisation sur les méfaits du tabac et préconisé des mesures d’accompagnement et d’aide au sevrage tabagique. De même, la sécurité au travail est une priorité absolue : sur les chantiers, dans les ateliers de maintenance… Toutes les conditions requises sont assurées par l’ONCF dans le cadre de la prévention des vies humaines.

Screenshot


  • En quinze ans

    Augmentation de la productivité de 50 % en dix ans.

    Féminisation de l’effectif : de 3 % à 6 %.

    Taux d’encadrement : de 18 à 45 %.

    Budget formations : 5 % de la masse salariale.
    Nombre de journées de formation par collaborateur :
    de 5 à 12 jours.

    Recrutement : 1600 depuis 2004

    85 % des voyageurs sont satisfaits de l’attitude des contrôleurs.

  • Galerie